La science matière à rêver 2019-2020

PROJET « La science matière à rêver »

Par admin thomas-edison, publié le lundi 16 mars 2020 19:39 - Mis à jour le mercredi 3 mars 2021 10:06
IMG_8207-ConvertImage-min.jpg
Un projet culturel et scientifique auquel ont participé des élèves de classes de premières MEI et MELEC ainsi qu’une partie de l’équipe pédagogique des classes concernées.

Origines et contexte du projet

L'équipe éducative du lycée s’engage fortement à ouvrir ces élèves aux arts, à leur faire découvrir des pratiques artistiques vers lesquels ils ne se seraient pas tournés de prime abord. Un partenariat avec La Rampe-La Ponatière s’est construit autour de cette ambition commune depuis plusieurs années, permettant de favoriser la venue des élèves aux spectacles programmés dans cette structure culturelle de proximité, mais également en développant des projets d’éducation artistique et culturelle.

C’est dans cette perspective que nous avons imaginé un nouveau projet pour la saison 2019-2020 avec La Tournoyante Production accueillie à La Rampe en création puis diffusion de son spectacle dans le cadre du salon EXPERIMENTA 2020, évènement phare de la biennale Arts-Sciences pour plonger dans l’imaginaire d’artistes et de scientifiques, porté par l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences.

se présente comme un champ d'explorations physiques inédites mettant en jeu le corps d'un artiste de cirque par le biais de la force électromagnétique d’aimants constituant à la fois le dispositif scénographique du spectacle et de nouveaux agrès.

Objectifs du projet

  • Impliquer chaque élève dans un processus de création collectiveTravail coopératif entre les artisites et les élèves
  • Découvrir l'univers des arts du cirque et appropriation de techniques circassiennes
  • Développer la conscience de son corps et de ses capacités
  • Favoriser la confiance et l'engagement au sein d'un groupe
  • Mettre en avant la notion de collectif et le travail en équipe dans le but de développer des compétences de coopération, de coordination, de convivialité, d’entraide.
  • Impliquer les élèves dans le projet, leur donner confiance en donnant de la valeur à leurs propositions, leurs initiatives, leurs savoir-faire et leur engagement
  • Créer des échanges et des liens nouveaux entre élèves et enseignants.
  • Amener un temps de rencontre privilégié entre artistes/œuvre/élèves
  • Développer la pratique de spectateur et le regard critique des jeunes
  • Encourager les capacités créatives, d'échanges, d'écoute et de tolérance des participants
  • Ouverture au monde des arts du cirque et du spectacle vivant en général
  • Favoriser une dynamique collaborative dans l’établissement scolaire
  • Appliquer concrètement des apprentissages du programme scolaire

Présentation du projet

Durant 5 jours, deux artistes de La Tournoyante Production (Simon CARROT, directeur artistique et Mickaël JEAN, régisseur technique) sont intervenus auprès d’un groupe d’environ 25 élèves et enseignants du lycée Thomas Edison lors d’ateliers mêlant construction d’un prototype électromagnétique et temps de pratique circassienne, faisant écho au spectacle .

Le projet s’est conçu comme un échange véritable entre l’équipe pédagogique, les élèves et les artistes afin de valoriser les jeunes dans leurs compétences techniques et qu’ils soient partie prenante du projet.

Le projet a également visé à créer du lien entre les jeunes et leurs professeurs. Tout ce qui se rapporte au travail collaboratif et collectif a été mis au cœur de la démarche.

Pendant l’ateliePrésentation aux élèves du lycéer artistique, les élèves ont été invités à être co-concepteurs à part entière de la création. A partir des modules de scénographie du spectacle qui ont été installés dans l’établissement, ils ont pu s’interroger sur l’électromagnétisme et en faire l’expérience corporellement de façon ludique.

Les élèves ont également été conviés à venir voir un temps de répétition du spectacle à La Rampe, puis à découvrir la pièce finale lors de la représentation quelques mois plus tard.

A la fin de la semaine d’ateliers, le groupe a présenté le travail réalisé aux autres classes du lycée.

Une délégation d’élèves a aussi eu l’opportunité de se rendre au salon EXPERIMENTA organisé par l'Hexagone dans le cadre de la biennale Arts sciences afin de tenir le stand de la compagnie pendant une journée et présenter leur production : plusieurs poignées électromagnétiques permettant aux artistes de la compagnie de se « coller » à la structure métallique utilisées dans leur spectacle. Un point d’orgue pour valoriser leur travail, démontrant la confiance et reconnaissance des artistes envers le groupe.